Inscription prestataire | Connexion
Vous êtes ici : Les dossiers de Secret de Mariage > Formalités du mariage > Comment se déroule un mariage musulman en France ?

Comment se déroule un mariage musulman en France ?

Mariage musulman

Comme les autres religions monothéistes, la religion musulmane impose le respect d'un certain nombre de conditions à un homme et une femme désireux de célébrer leur mariage selon cette confession.

Voici une présentation des caractéristiques du mariage musulman et du déroulement de la cérémonie.

Mariage musulman : définition

Au sein de l’Islam, le mariage joue un rôle crucial, car de lui vont découler la famille et la filiation. À la différence du mariage chrétien ou d’autres religions, le mariage musulman n’est pas un sacrement mais relève du droit qui peut varier selon les régions et selon la lecture plus ou moins traditionnelle qui en est faite.

Il s’agit donc plutôt d’un contrat établi entre l’homme et la femme. Il se fait par consentement mutuel, mais c’est à l’homme de faire sa demande. La fécondité est très importante dans l’Islam. La polygamie est de plus en plus découragée, voire même abolie dans certains pays, sauf dans certains pays musulmans de l’Afrique subsaharienne. Notons qu’en France, la polygamie est punie par la loi.

Les conditions à respecter pour un mariage en bonne et due forme

En France, pour respecter le principe de laïcité afin d'éviter que les religions influent sur l'Etat, il est obligatoire qu'un mariage civil soit célébré avant tout mariage religieux, y compris un mariage musulman. En outre, le mariage doit se faire avant que l’union ne soit consommée. Le divorce est accepté, dans l'islam, comme une rupture de contrat. Les hommes peuvent répudier leur femmes, et les femmes, sous certaines conditions peuvent demander le divorce. Tout cela peut varier selon les pratiques religieuses plus ou moins strictes.

Mariée musulmane

Des règles sont également à considérer s’il est question d’un mariage mixte. Un homme de confession musulmane peut prendre pour épouse une femme chrétienne ou juive, pourvue qu’elle soit monothéiste. Par contre, il ne peut pas s’unir avec une femme de religion polythéiste ou athée. La nouvelle épouse a le droit de choisir sa propre religion après le mariage. Attention, une femme musulmane ne peut pas s’unir avec un non-musulman selon les préceptes du droit islamique, sauf si celui-ci se convertit.

Le déroulement de la cérémonie

La cérémonie se poursuit avec une fête pouvant s’étendre sur plusieurs jours. Dans les pays musulmans, le mariage est organisé généralement le jeudi et le vendredi. Mais en France pour des questions pratiques, on préfère le faire le samedi et le dimanche. De cette manière, toute la famille peut se libérer pour participer aux festivités.

Le mariage est généralement célébré par un Imam mais ce n'est pas une obligation. Deux témoins doivent être présents. Le mariage commence chez la famille de la mariée. La cérémonie de henné est organisée et est animée par des chants et des danses. Puis, une fois à la Mosquée, on débute par une récitation d’une formule de louange sous forme de citation.

Viennent ensuite l’échange des alliances et les invocations traditionnelles. Après cette cérémonie, les invités sont conviés à un repas qui se déroule dans une salle dédiée à cet effet. La tradition veut que l’épouse change sept fois de tenues au cours des festivités. Une autre fête est organisée par la famille lorsque l’épouse doit s’installer dans le domicile conjugal.

Ici aussi, les festivités peuvent varier d'un mariage à l'autre, selon les souhaits de respecter plus ou moins les traditions et les coutumes du mariage musulman.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : QhSppR

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires