Inscription prestataire | Connexion
Vous êtes ici : Les dossiers de Secret de Mariage > L'organisation d'un mariage > 10 trucs et astuces pour réussir son plan de table

10 trucs et astuces pour réussir son plan de table

Plan de table de mariage

Tous les jeunes mariés s’accordent sur le fait que l'élaboration du plan de table a été sans doute l’une des tâches les plus difficiles lors des préparatifs de mariage. Mais comment s’y prendre sans s’arracher les cheveux ? Voici les dix commandements d’un plan de table réussi.

1. Attendez la confirmation de vos invités

Élaborer le plan de table est tout sauf une partie de plaisir. D’où sans doute l’empressement des futurs mariés de le terminer au plus vite en s’y attelant le plus tôt possible. Pourtant, c’est ce qu’il ne faut surtout pas faire, surtout si vous n’avez pas encore la liste définitive de vos invités. Vous risquez d’apporter de nombreuses modifications, vous compliquant encore plus la tâche. L’astuce ? Ne le faire que lorsque tous les invités ont confirmé leur présence. Idéalement donc deux à trois semaines avant la date du mariage.

2. Se renseigner sur les possibilités de configuration de table

Maintenant que vous savez le nombre exact des personnes présentes, décidez ensemble de votre configuration de table. Si vous misez surtout sur la convivialité, encouragez la proximité des invités et placez les tables les unes à côté des autres de manière à former un grand U. Vous désirez plutôt bien définir les groupes d’invités ? Disposez séparément vos convives sur des petites tables rondes ou ovales.

3. Le nombre de personnes idéales à placer sur une table

Dans le cas où votre choix s’est porté sur des tables séparées, renseignez-vous d’abord auprès de votre loueur de salle. On ne sait jamais, vous envisagez peut-être de mettre dix invités sur une table alors que les leurs ne peuvent en recevoir que huit. Pour ce qui est du nombre d’invités sur une table, l’idéal serait de six à dix. En effet, s’il y en a très peu, les personnes risquent de s’ennuyer, sinon cela peut aussi être trop bruyant si vous dépassez les dix convives.

4. Faites des croquis

Et maintenant que vous avez toutes les données en main, ne vous contentez pas de dresser la liste des invités par table. Dessinez sur de grands papiers le lieu de la réception, ainsi que le placement de chaque table. De ce fait, vous aurez aussi une idée exacte de la disposition de la salle le jour J. Il existe même des programmes et des logiciels libres de droit pour vous aider dans cette tâche.

5. Définir des groupes d’invités

Sinon, pour bien distinguer chaque invité, vous devez former de petits groupes. Les familles des mariés, les collègues de travail, les connaissances, les proches, les voisins… Pour les différencier facilement, attribuez une couleur à chaque groupe que vous reporterez par la suite sur votre croquis par l’intermédiaire de post-it, de marques pages ou de feutres fluo.

6. Demandez l’aide des parents ou pas ?

Si vous avez prévu une cérémonie et une réception intime où seuls vos proches seront présents, il n’y a pas besoin de solliciter les conseils de vos parents respectifs. En effet, il se peut que leurs interventions vous donnent encore plus de fil à retordre. Néanmoins, c’est fortement conseillé si des personnes de la grande famille font partie des invités.

7. La table d’honneur

Faire le plan de table du mariage

Commencez avec la table des mariés. Ici, malgré les propositions et les recommandations de vos parents, n’écoutez que votre cœur. Après tout, c’est votre journée à tous les deux, alors faites ce qui vous plait même si la table d’honneur ne doit compter que vos amis. Toutefois, les parents et les témoins s’assiéront également à cette table.

8. Qui placer avec qui ?

Pour ne pas froisser les sensibilités de vos invités, évitez de mettre côte à côte des personnes qui ne s’entendent pas bien ou qui sont fâchées. En outre, ne classez pas vos convives en fonction de leur âge. L’erreur à ne surtout pas commettre est de placer les personnes âgées avec les grands-parents, ou les adolescents avec les jeunes adultes, excepté pour les enfants.

9. Les associations favorables

En plaçant ensemble les personnes qui ont les mêmes goûts et affinités, vous ne risquez pas de faire d'impairs, car le courant passera très facilement entre les invités. Dans cette optique d’ailleurs, il ne faut pas hésiter à mettre sur une même table des gens qui ne se connaissent pas, même s’il y a des différences d’âge, à partir du moment où ils ont des passions communes. Vous verrez, des liens se tisseront très vite.

10. Les faux pas à éviter

D’ores et déjà mariés, pacsés ou en concubinage, ne séparez pas les couples, encore moins les bandes d’amis. Ne placez pas non plus les personnes seules avec les couples tout en vous abstenant de former une table essentiellement célibataire. Ne mettez pas vos petites cousines, nièces et neveux avec les enfants, sous prétexte de leur faire faire du baby-sitting. Si possible, engagez un professionnel de l'animation pour occuper (et surveiller ...) les bouts de chou.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : nxihjm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires