Inscription prestataire | Connexion
Vous êtes ici : Les dossiers de Secret de Mariage > L'organisation d'un mariage > Le jeu de la jarretière : le jeu traditionnel du mariage

Le jeu de la jarretière : le jeu traditionnel du mariage

Qualifié de démodé, de dépassé, de ringard voire même d’archaïque par certaines, le jeu de la jarretière figure cependant parmi les coutumes de mariage incontournables pour d’autres. Mais qu’en est-il réellement de cette tradition ? Décryptage.

Tout a commencé au temps de la chevalerie

Il n’y a rien de surprenant du tout si la jarretière est aujourd’hui considérée comme passée de mode et d'un ton plutôt moyenâgeux, puisque l’origine de cette coutume daterait du quatorzième siècle, plus précisément de la cour d’Édouard III alors à la tête de l'Angleterre. Pour la petite histoire, pendant une danse, lors d’un des nombreux bals donnés en l’honneur du roi, la Comtesse de Salisbury, alors maîtresse du monarque, a involontairement laissé tomber sa jarretière.

Jarretière de mariée

Pour la soustraire de cette situation embarrassante, Édouard III en personne décida de ramasser la pièce vestimentaire et la noua par la suite sur l’une de ses jambes en proférant cette expression aujourd’hui célèbre "Messieurs, honni soit qui mal y pense". D’ailleurs des suites de cet incident un ordre de chevalerie britannique très prestigieux du même nom fut créé par ce même monarque. Et son signe distinctif est constitué d’une boucle en velours de couleur bleue en rappel justement à la jarretière.

Sinon, pour ce qui est du jeu de la jarretière, au départ, ce dernier était surtout destiné à compléter la dot de la jeune mariée via une organisation d'enchères pour laquelle la participation des convives est fortement souhaitée. Mais depuis, cette pratique fait partie de plus en plus des animations de mariage avec comme objectif premier d’amuser les mariés et les invités.

Règle du jeu de la jarretière

C’est son statut ancien qui confère au jeu de la jarretière un côté un peu sacré, le rendant ainsi immuable et fondamental aux yeux de nombreux futurs mariés. Dans le respect de la tradition, certains n’imaginent pas de cérémonie ni de réception de mariage sans. Qui plus est, cette tradition revient progressivement sur le devant de la scène.

Pour les personnes désirant jouer à ce jeu tel qu’à son origine, la jarretière doit être mise en vente. Mais enchère ou pas, si c’est un invité homme qui remporte les enchères, la pièce en dentelle sera détachée de la jambe de la mariée par le vainqueur avec ses dents et l'heureux gagnant pourra emporter son trophée avec lui. Si c’est une femme, la jeune épouse pourra la conserver. Le seul inconvénient, la mariée doit soulever sa robe et découvrir sa jambe petit à petit chaque fois qu’un homme surenchérit.

C’est donc à déconseiller aux femmes timides et pudiques. Toutefois, si le but est de surtout se divertir, la jarretière peut être proposée en trophée ou en récompense lors d’une tombola, d’un concours de danse du ventre ou de karaoké. Sinon, vous pouvez, par exemple aussi, concocter un quizz. Les questions se porteront alors sur les mariés. Et que pensez-vous d’un jeu de piste avec des énigmes ? Les possibilités sont à la fois nombreuses et variées.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : kf7KbB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires